Aller au contenu

Faut-il organiser un atelier portes ouvertes en début de parcours ?

Atelier_d'artiste_Porte ouvertes_Celine Zuretti

Les ateliers portes ouvertes ne sont pas le meilleur moyen de débuter pour un artiste. Certes c’est une façon de rentabiliser son espace de travail mais il est par ailleurs improbable que les foules se déplacent si les gens ne vous connaissent pas déjà. Et cela peut avoir un effet dévastateur sur le morale des troupes. 

Ça y est! Ton activité d’artiste-auteure (avec ou sans -e-) est lancée et tu as aménagé un atelier chez toi ou ailleurs. Tu as pris contact avec les institutions locales et tu as la possibilité d’organiser des portes ouvertes à l’atelier. 

Cela semble une opportunité en or pour montrer tes œuvres : pas de transport ici ou là… Pas de commissions à verser à une galerie… Tu es seule maître à bord ! Même pas besoin de se mettre en quatre pour finir toutes tes oeuvres, les visiteurs apprécieront aussi de voir des travaux en cours d’élaboration ou des carnets de croquis. C’est LE moment où l’on peut tranquillement dévoiler un peu l’envers du décor. Pas besoin dans se noyer dans la perfection attendue lors d’autres événements qui exigent plus de tenu (exposition en galerie, art fair… ).

Mais…Oups! Personne n’est venu visiter les œuvres qui font ta fierté ? Tu as poireauté tout le week-end dans la solitude de ton atelier, avec pour seule compagnie tes pinceaux et tes tubes de peinture sur leur 31 pour l’occasion. Il y a de quoi se sentir nulle, inadéquate. Tu te dis que tu n’y arriveras pas, que ce que tu crois être ta vocation, n’est qu’une chimère utopique, un hobby du dimanche, que tes proches ont finalement raison de te regarder comme une irréaliste. Qui peut vivre de son art à part un génie comme Picasso ou Dali ? 

Stop ! Avant de monter sur ce train de réflexions, il est temps de se poser les bonnes questions : 

Tout d’abord, quid de ton carnet d’adresse ? As-tu une audience locale suffisamment conséquente pour attirer les foules ?

Si oui, l’as-tu suffisamment informée de ton projet, l’as-tu mise en bouche avec des extraits de tes œuvres, la nouveauté de ton travail ? As-tu suffisamment posté sur les réseaux sociaux (les tiens et les groupes locaux). As-tu envoyé suffisamment de mails à ta mailing liste ? Oui? Dans ce cas, c’est parfait : tu as fait le maximum.

Si non, comment améliorer l’affluence lors des porte ouverte de ton atelier d’artiste ?

6 idées pour booster tes chances d’attirer du public dans ton atelier : 

1-Dans un premier temps, il faut transformer l’évènement en fête, décider de célébrer l’atelier, le travail réalisé, toi-même. Et pour ce faire, inviter tous tes amis à venir pour un goûter, apéro dinatoire, un brunch… Faire Open-bar tout le week-end ! Pourquoi ne mas étendre l’invitation aux gens de ton voisinage pour une fête des voisins improvisée. Les pique-assiettes ne manquerons pas!

Évidemment, ne dépose pas d’invitation dans la boîte du voisin/voisine acariâtre qui menace d’appeler la police dès qu’une voiture est garée un poil trop près de son bateau.

2-Encouragez les « plus un » : on ne sait jamais qui sera touché par nos œuvres. Pense à invitez chaleureusement les gens de ton entourage, c’est une délicieuse occasion pour tout le monde de lier connaissance avec de nouvelles personnes. Ce sont des instants magiques, trop rares dans notre société actuelle, au cours desquels toi, l’artiste, tu es le vecteur commun entre les gens qui se présentent dans ton atelier. Saisis cette opportunité ! En somme, ménage toi de bons moments les temps des portes ouvertes !

Amis, famille et voisins, cela doit déjà représenter entre 30 et 50 personnes minimum et c’est loin d’être négligeable ! Si personne d’autres ne vient, les amis au moins te connaîtrons un peu mieux et auront eut l’occasion d’être « exposés à tes œuvres ». Oui ! Car c’est bien ça qui se passe : on s’expose à l’influence d’une œuvre et cela produit une sensation, un effet parfois physique, une émotion, un sentiment. Boom, la magie opère… ou pas. Mais « l’Exposition » a eu lieu.

Les portes ouvertes de ton atelier coïncident-t-elles avec un autre événement majeur qui détourne ton audience ? Dans ce cas, il faut songer à reprogrammer à un moment plus adéquate ou alors à s’associer à la communication relative à l’événement majeur.

Tes portes ouvertes font-elles partie d’un évènement plus grand avec une diffusion importante de l’information, et qui mobilise tous les artistes de la région? Voilà qui est prometteur.

Cependant même dans cette situation un quack peut survenir. Par exemple, ton atelier est il géographiquement bien situé ou au contraire isolé et dans une enclave ? Le mieux étant d’avoir un atelier proche de celui d’autres artistes et dans un endroit facilement accessible. Les visiteurs chercheront à faire d’une pierre deux coups et à visiter à moindre effort un maximum d’artistes.

Si ce n’est pas le cas, comment remédier à une malheureuse localisation ? 

1- inviter un ou deux autres artistes à exposer dans ton atelier. Cela a l’avantage d’élargir l’audience potentielle pour l’événement. Mais attention à choisir des artistes de disciplines variées, afin qui n’y ait pas concurrence. per exemple, peinture & poterie/sculpture, ou bijoux… Le travail de chacun est à même de séduire l’audience de l’autre, des connexions se créent.

2- Penser en termes de valeur ajoutée en sollicitant, par exemple, un artisan local, un pâtissier, chocolatier, caviste ou brasseur en lui offrant la possibilité de faire briller ses produits aussi. Comme dans le cas précédent, il ajoute son réseau au tien. Tout le monde y trouve son compte. 

3-Contacter la presse locale pour annoncer l’événement. Valoriser ton installation récente comme un plus pour le territoire et ses habitants. dans ce cas, ai soin de préparer une note de presse avec un vocabulaire choisit qui met en valeur ton travail. Les journalistes seront ainsi orientés pour la rédaction de leur article.

4- Annoncer l’évènement sur les réseaux sociaux locaux (hashtag locaux pour Instagram et TikTok et groupes locaux pour Facebook) plusieurs semaines à l’avance et de façon insistante. Il est nécessaire d’insister car la plus part de nos publications sont rapidement noyées dans le flot d’information et le taux de visionnage des publication peut être très bas. 

Tout cela pour dire qu’une journée atelier portes ouvertes en début d’activité peut-être vécu comme un événement déstabilisant qui nous fait douter de nous-mêmes ou comme un événement festif plein de possibilités pour peu que l’on ai pris la peine d’actionner les bons leviers.

J’espère que cette lecture t’auras été utile. Si c’est le cas, partage ce billet avec les personnes de ta connaissance qui pourraient en profiter aussi ! Tu peux souscrire à ma newsletter (c’est le bouton juste en dessous) pour recevoir les notifications de mes prochaines publications et autres évènements en primeur.